14 décembre 2018
immobilier-bordeaux

Bordeaux, le bon élève de l’immobilier en 2014

2015 sera-t-elle l’année de la reprise immobilière ? Avant de voir ce que nous réserve ce nouvel exercice, il est venu le temps de regarder dans le rétroviseur. La Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) livre les chiffres du marché en 2014, et nous permet de nous plonger dans les statistiques à l’échelle de Bordeaux et de l’Aquitaine.

2014, année de la stabilité en matière de ventes immobilières

En 2014, le marché de l’immobilier ancien a connu une relative stabilité. Selon les chiffres de la FNAIM publiés au début du mois de décembre, les ventes dans l’ancien se sont maintenues (hausse de 0,3%). Avec 720 000 ventes en 2014, le marché est toujours largement en retrait par rapport aux meilleures performances passées (-10% comparé à l’année 2011).

L’Aquitaine est un bon élève en matière de ventes dans le parc existant. Avec 40 773 ventes (+0,3%), c’est mieux que le Limousin (-0,3%) ou le Poitou-Charentes (-1,6%). Pour les mises en chantier, là encore l’Aquitaine se distingue en limitant les dégâts. Alors que la baisse du nombre de mises en chantier est de 11,4% à l’échelle nationale, elle est de « seulement » 6,5% en Aquitaine. Il n’y a que le Centre, les Pays de la Loire et la Région PACA qui font mieux ! Pour les ventes en l’état futur d’achèvement, +1,3% pour l’Aquitaine, alors que la baisse est de 6,7% en France. L’Aquitaine se porte donc très bien. Face à des chiffres parfois mauvais dans l’Hexagone, le constat est positif au niveau aquitain.

Les prix tirés vers le haut par Bordeaux

Et les prix ? Une petite baisse est à noter en France, avec 2 456 €/m2 en 2014 en moyenne, contre 2 499 €/m2 en 2013 (-1,7%). Regardons dans le détail.

  • Le prix des appartements baisse de 2,0% en France à 3 231 €/m² mais croit de 1,4% en Aquitaine à 3 246 €/m² en moyenne. Il s’agit là de la région avec la plus forte hausse sur un an.
  • Le prix des maisons est en baisse de 1,5% en France à 2 074 €/m² tandis qu’en Aquitaine, la baisse est légèrement plus importante, -1,7% (1 944 €/m²).

Le prix des appartements à Bordeaux est en hausse de 4,5% entre 2013 et 2014. Bordeaux est ainsi la seule ville à connaître une telle évolution, loin devant Strasbourg ou Nîmes. Le prix du m² y atteint ainsi 3 571 € en moyenne cette année.

Comment expliquer cette hausse des prix dans la capitale Girondine ? Avec l’attractivité de Bordeaux ! Entre les projets d’habitat urbain comme les Bassins à flot, la construction de la LGV et l’avancée permise par le tramway, sans oublier les aménagements de centre d’affaires et de quartiers (Projet Bordeaux St Jean Belcier), Bordeaux est une ville dynamique. Le réaménagement du centre-ville et les travaux des 10 dernières années portent leurs fruits.

Cette rénovation urbaine confère à Bordeaux une attractivité centaine en matière d’investissement immobilier. La ville est d’ailleurs souvent désignée comme l’une des agglomérations les plus rentable en termes d’investissement locatif. Investir à Bordeaux et réussir son investissement locatif, c’est par ici !

 

Déclarer ses revenus issus d’une location saisonnière facilement

Vous souhaitez réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *