14 novembre 2018
investir-immobilier-centre-ville

Pourquoi investir en centre-ville ?

Vous songez à investir dans l’immobilier ? Vous cherchez la meilleure opportunité possible ? Faut-il acheter une maison ou un appartement ? En pleine campagne, en périphérie, ou au contraire en plein centre-ville ? Les logements situés au cœur des agglomérations sont particulièrement attractifs dans le cas d’un investissement immobilier, et jouissent d’atouts incomparables. Avec la conjoncture actuelle, il est possible de faire de belles affaires, à condition d’investir dans les bonnes villes.

Les avantages d’investir dans un bien immobilier en centre-ville

Une ville ne dort jamais. En matière d’immobilier, il existe une grande variété d’investissements possibles. Neuf ou ancien, petit studio ou grande villa, à la campagne ou en pleine ville. Acheter dans un centre-ville, c’est l’assurance d’investir dans une zone qui ne se repose pas, c’est-à-dire une zone en activité, permanente. Un lieu de vie, qui évolue. Cette « vie » est indispensable si vous comptez acheter un bien immobilier qui prendra de la valeur dans le temps, et vous assurera une bonne plus-value. Si la ville se développe (croissance du nombre d’habitants), devient toujours plus attractive (nouvelles entreprises, pôles technologiques), se dote de nouveaux équipements (train, autoroute), alors y habiter sera le souhait de nombreuses personnes. En ayant réalisé un investissement dans cette zone, vous n’aurez aucun mal à en tirer de solides profits. Les chiffres de la croissance démographique des pôles urbains peuvent vous aider à choisir la ville dans laquelle investir (voir ci-après « Dans quel centre-ville acheter un bien immobilier ? »)

Les 3 grandes forces d’un investissement en centre-ville

  • La demande locative est forte : les biens situés en centre-ville n’ont pas de mal à se louer ! La proximité des commerces, des services et des transports, sans oublier le statut que confère une adresse bien placée en centre-ville, font de ces biens des produits recherchés.
  • L’investissement est sécurisé : investir, en immobilier, suppose une prise de risques. En achetant un bien en centre-ville, vous limitez le risque, en investissant dans un secteur où la densité du bâti est déjà forte, et le renouvellement limité. Cela signifie qu’avec un appartement neuf ou rénové, ou un bien ancien de très bonne facture, vous vous construisez un patrimoine fort, peu soumis aux variations de prix…
  • Le retour sur investissement est excellent : qu’il s’agisse de louer pour percevoir chaque mois un loyer à long terme, ou d’investir dans un but de revente rapide, les biens immobiliers en centre-ville sont par nature moins exposés aux crises du marché. En fonction des aménagements, et de l’évolution du centre-ville, les biens prennent toujours plus de valeur.

Vous êtes convaincus que le centre-ville peut s’avérer être un secteur rentable pour un investissement immobilier ? Oui, mais où acheter ? Voici notre liste de bonnes adresses.

Dans quel centre-ville acheter un bien immobilier ?

Tous les centres-villes n’évoluent pas de la même manière ! Plusieurs agglomérations se détachent ces dernières années, et se révèlent très séduisantes pour réaliser un investissement locatif.  C’est le cas, sur la façade atlantique, de Nantes ou de Bordeaux, mais aussi, plus au nord, de Rennes. Bordeaux change radicalement, et les grands projets d’urbanisme se multiplient, notamment au nord (éco-quartier Bordeaux-Lac). La ville gomme sa réputation de ville bourgeoise et voit sa population croître ces dernières années (+9,2% de 1999 à 2007, contre 5,5% à l’échelle nationale – plus de détails sur bordeaux.fr). Un phénomène qui ne va pas s’arrêter avec l’arrivée de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) en 2017, qui placera Paris à seulement deux heures de la perle d’Aquitaine.

A Nantes, là aussi, de grands projets sont en cours ! Le tramway et le busway (sorte de croisement entre un bus et un tram) permettent d’apporter de la valeur à de nombreux biens, mieux « connectés » et desservis par ces infrastructures. Intéressez-vous en particulier aux programmes sur l’île Beaulieu, le futur grand centre de Nantes. Les prix n’ont pas évolué de manière trop importante sur l’année 2013 (+0,6%), ce qui laisse encore de belles opportunités (chiffres de la FNAIM). A Rennes, la taille modeste de la ville permet d’acheter des maisons en centre-ville. Un phénomène rare, couplé à une réelle pénurie de locations… à vous d’investir !

 

Structurellement, le nombre de constructions neuves à Paris ou à Lyon est faible. Néanmoins, le rayonnement de ces villes apporte une vraie sécurité, et la garantie d’une hausse des prix sur le long terme. Sachez saisir les opportunités, ou tournez-vous vers un bien ancien à un bon prix, pour profiter de loyers confortables… sans sacrifier la plus-value au moment de la revente.

Comment investir : les règles à suivre avant de se lancer en bourse

Location meublée : quel mobilier est nécessaire ?

Vous souhaitez réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *